centre d’art

Les prospections spatiales de Ballet

L'ŒIL

Le 1 octobre 2000

Élisabeth Ballet réalise depuis plusieurs années un travail extrêmement audacieux sur nos modes de perceptions. Depuis son exposition à l’ARC en 1997 (L’Œil n°490), où elle s’interrogeait sur la sculpture contemporaine, Élisabeth Ballet poursuit ses travaux en utilisant objets et vidéo comme moyens de prospection spatiale. Les vidéos qu’elle présente aujourd’hui font suite à la très belle exposition organisée au Parvis de Pau l’an dernier. Désormais, l’espace, pour cette artiste iconoclaste, n’est que le lieu par excellence où se condense notre rapport au monde, notre rapport aux objets. C’est justement dans l’indétermination des agencements explorés qu’elle identifie les mille petits liens nous unissant à la réalité d’un monde immuable.

PARIS, Centre national de la Photographie, 26 octobre - 27 novembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°520 du 1 octobre 2000, avec le titre suivant : Les prospections spatiales de Ballet

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque