centre d’art

Les Hugo, un talent dynastique

L'ŒIL

Le 31 janvier 2008

A l’occasion du bicentenaire de la naissance de Victor Hugo (né le 26 février 1802), l’espace 13 rend hommage au célèbre écrivain.
 Lui qui déclarait « Je veux être Chateaubriand ou rien » s’exprima également par le dessin qui illustrait ou devançait l’écriture. 3000 œuvres témoignent de cette passion qu’il pratiqua sa vie durant en autodidacte. Châteaux en ruines, paysages tourmentés, études de nus, rien n’échappe à son œil vif et curieux. Dans Notes sur les dessins de Victor Hugo, Maurice Cloard précise que « ce n’était pas un simple délassement pour lui ; c’était surtout un document, un moyen plus rapide et plus exact que l’écriture de fixer la vision qui lui traversait l’esprit... » Ses descendants ne sont pas oubliés, tels son fils Charles qui se consacra à la photographie, son petit-fils Georges à la fois peintre et sculpteur, ses arrières petits-fils Jean, créateur de décor de théâtre et François, orfèvre au service de grands artistes tels que Arman, Arp, Cocteau ou Picasso.

- AIX-EN-PROVENCE, Espace 13, 21 bis, cours Mirabeau, tél. 04 42 93 03 67, 10 janvier-7 avril.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°533 du 1 février 2002, avec le titre suivant : Les Hugo, un talent dynastique

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque