Samedi 24 février 2018

Le Point du Jour, Cherbourg-Octeville (50)

« Les Français » d’Henri Salesse

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 22 décembre 2009

Lorsque Didier Mouchel, le responsable de la photographie du Pôle image Haute-Normandie, redécouvre en 2007 trois cent soixante-dix-huit négatifs moyen format d’Henri Salesse, ancien fonctionnaire du ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme (MRU) créé en 1944, ce dernier vient tout juste de décéder.

Il avait 92 ans. Ces négatifs, pris dans le cadre des enquêtes sur l’habitat que le MRU lui avait confiées entre 1951 et 1953 au moment de la reconstruction de la France, sans doute les avait-il oubliés.

Car la photo, Salesse la pratiquait d’abord en amateur, dans les photoclubs et à la société de photographie du Muséum d’histoire naturelle. Quand, au début des années 1950, il emboîte le pas des sociologues Michel Quoist et Chombart de Lauwe sur les taudis, c’est d’ailleurs en qualité de « vérificateur technique de la construction (qualification de photographe) » du MRU.
 
Pourtant, s’il remplit sa mission de vérificateur à Rouen (1951), au Petit-Quevilly (1952), au Chambon-Feugerolles et à Montreuil-sous-Bois (1953), ses images font plus que seulement « vérifier ». Lorsqu’il déclenche, Salesse s’intéresse autant aux habitants qu’à leur environnement délabré. Il fait pivoter son appareil, décentre l’image, cadre large, immortalise une famille, des enfants, tenant la pose, tout en prenant soin de témoigner des décorations qui sont accrochées aux murs pour aménager un petit confort.
 
Parfois, on décèle chez lui un œil proche de l’humanisme d’un Doisneau. D’autres fois, les cadrages vifs font penser aux snapshots d’un Robert Frank. Mais, tandis qu’en 1953 ce dernier s’apprête à faire rentrer « ses » Américains dans la légende, les Français de Salesse iront rejoindre les archives des ministères successifs. Sortis de leur oubli, cent vingt tirages sont aujourd’hui exposés au Point du Jour, à Cherbourg. Si Salesse ne peut plus aller les voir, il faut le faire pour lui. Sans tarder, ils sont accrochés jusqu’au 24 janvier.

« Enquêtes photographiques sur l’habitat. Henri Salesse », Le Point du Jour, 107, avenue de Paris, Cherbourg-Octeville (50),
www.lepointdujour.eu, jusqu’au 24 janvier.

Henri Salesse : histoire d'une découverte

Vidéo produite par le ministère du Développement Durable

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°620 du 1 janvier 2010, avec le titre suivant : « Les Français » d’Henri Salesse

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque