Mardi 18 septembre 2018

ouverture

Les Essl s’offrent un nouveau musée

L'ŒIL

Le 1 décembre 1999 - 448 mots

En 1959, lors d’un voyage aux États-Unis, Karlheinz Essl, spécialisé dans les supermarchés, rencontre Agnès Schömer dans les locaux de la Zabriskie Gallery où elle travaille.

De retour à Vienne, ils se marient. Passionnés d’art, ils commencent une collection qui très vite souffre d’un manque évident d’espace. Il lui faut de toute urgence un lieu et des réserves pour la montrer. La première étape, est la décision prise par les époux Essl de construire la Schömer Haus, une tentative de combiner un bâtiment administratif abritant des bureaux et une galerie moderne d’art contemporain, où sont présentés, à un rythme soutenu et de manière très professionnelle, des expositions et des concerts de musique contemporaine. Inaugurée fin 85, la Schömer Haus fonctionne parfaitement jusqu’au milieu des années 90, où la question du manque d’espace se pose à nouveau. En effet, dans l’intervalle, les époux Essl n’ont pas cessé d’acheter en ventes aux enchères, leurs goûts s’orientant désormais vers des tableaux importants des grands peintres américains ou européens, dont la présence manque à la collection, trop centrée sur l’art autrichien. Devant cet accroissement rapide un nouvel espace d’exposition du fonds, des réserves et des bureaux (pour gérer le tout), sont la priorité. La solution retenue, consiste à trouver un entrepôt suffisamment grand qui puisse, après réhabilitation, répondre aux futurs besoins de la collection, pour les quinze ou vingt prochaines années. Malheureusement, les entrepôts se font rares. Alors, Karlhienz et Agnès Essl, font appel à Heinz Tesar, l’architecte qui leur avait construit la Schömer Haus. Par chance, dans le même temps, ils trouvent un terrain, à Klosterneuburg : facile d’accès, proche de Vienne, et le long du Danube. Encouragés, ils décident de passer le pas, et se lancent dans la folle aventure de la construction d’un musée. Il faudra pourtant attendre deux années supplémentaires. À courir le monde et à enquêter auprès des responsables des plus grands musées. Mais le 16 avril 1998, c’est signé, les travaux peuvent commencer ! Idéalement située, à deux pas de la Schömer Haus et de l’abbaye de Klosterneuburg, la Collection Essl dispose aujourd’hui de l’outil formidable qu’elle souhaitait. Un bel édifice, raisonnablement moderne, d’une superficie de 7 200 m2, dont 3 200 m2 pour les salles d’exposition et 4 000 m2 pour les réserves. Comme le montre fort bien l’exposition d’ouverture confiée à Rudi Fuchs, sous le titre « Open », son ambition est de montrer sous forme d’expositions temporaires ou en accrochage permanent une vision très complète de l’art autrichien depuis la guerre, mais en s’attachant à toujours le confronter, pour mieux le comparer et le juger, aux œuvres majeures des autres artistes du monde entier.

KLOSTERNEUBURG, Sammlung Essl, an der Donau-Au 1, tél. 0800-232-800.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°512 du 1 décembre 1999, avec le titre suivant : Les Essl s’offrent un nouveau musée

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque