Samedi 24 février 2018

Les actions d’Abramovic & Ulay

L'ŒIL

Le 24 juin 2008

Deux des artistes les plus importants de l’art de la performance, Marina Abramovic (1946, Belgrade, ex-Yougoslavie) et Ulay (1943, Solingen, Allemagne) exécutent de 1976 à 1988, 37 actions qui ont toutes la particularité d’être instituées sur les relations amoureuses du couple qu’ils formèrent pendant cette même période. Si l’on pense, parmi tant d’autres performances violentes physiquement et psychiquement, à Light/Dark (1977, 20 mn), où assis face à face ils se claquent alternativement jusqu’à ce que l’un d’eux s’arrête ; ou bien Rest Energy (1980, 5 mn), performance pendant laquelle Ulay, penché en arrière, tient la corde tendue d’un arc avec sa flèche, tandis qu’Abramovic, également penchée en arrière, tient l’arc par son milieu, on comprend le jeu hautement périlleux qu’ont développé ces artistes, lorsqu’ils redoublaient, en les exacerbant mais sans les truquer, les tensions que connaissent tous les couples. Mais ils redoublaient aussi les relations de confiance et d’entente, sans lesquelles un tel projet n’aurait pu se dérouler pendant si longtemps.
Outre l’ensemble de ces œuvres, on pourra également voir l’œuvre NightSea Crossing, acquise en 1987 par le musée de Lyon. Réalisée dans 22 lieux différents pendant 90 jours non consécutifs et sur une durée de 6 ans, entre 1981 et 1986, cette performance marque le point culminant de la collaboration de ces deux performeurs qui ont su réellement se fondre l’un dans l’autre.

LYON, Musée d’Art contemporain, 22 octobre-21 novembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°510 du 1 octobre 1999, avec le titre suivant : Les actions d’Abramovic & Ulay

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque