Dimanche 19 septembre 2021

Photographie

Lille (59)

L’enquête photographique : une autre manière de voir

Institut pour la photographie - Jusqu’au 15 novembre 2020

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 23 septembre 2020 - 283 mots

LILLE

L’Institut pour la photographie donne un nouvel aperçu de ses ambitions éditoriales avant la fermeture des lieux pour travaux au printemps 2021.

La thématique de l’enquête photographique choisie pour sa deuxième salve d’expositions inédites s’inscrit davantage dans la région des Hauts-de-France que la première, plus internationale, tant sur le plan des sujets abordés que des institutions locales, publiques ou privées, réunies comme le Centre régional de la photographie des Hauts-de-France, l’association Diaphane ou Destin sensible. L’exploration du territoire, via les résidences ou les commandes passées par ces dernières ou par l’Institut pour la photographie, livre une série d’enquêtes sur le terrain de grande qualité, qui plus est engageant à des écritures visuelles et des présentations extrêmement variées. La photographie documentaire foisonne en approches et traitements. Réalités données, commandes de l’Institut à six photographes de l’agence internationale MAPS, basée à Bruxelles, est à ce titre particulièrement marquante. À partir de données statistiques régionales sur la situation des habitants des Hauts-de-France, chacun développe un récit en propre, loin des images diffusées traditionnellement sur la région. Le regard d’Elena Anosova sur l’équipe mixte de football de l’Amiens SC porte ainsi les valeurs qui unissent les joueurs, tandis que celui de Matthieu Gafsou décline dans une allégorie du vivant confondante de finesse et de douceur sa rencontre avec des agriculteurs soucieux de l’environnement. Aucune condescendance dans ces travaux, mais des partis pris visuels à la portée universelle. Ce renouvellement du regard, ce besoin d’éclairer autrement l’actualité ou les us et coutumes, on les retrouve dans « Mascarades et carnavals », une sélection de travaux au long cours de photographes aussi différents dans leur approche et traitement du sujet que Charles Fréger, Homer Sykes, Cristina Garcia Rodero ou Tono Arias.

« En quête »,
Institut pour la photographie, 11, rue de Thionville Lille (59), www.institut-photo.com

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°737 du 1 octobre 2020, avec le titre suivant : L’enquête photographique : une autre manière de voir

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque