L’enfance en estampe

L'ŒIL

Le 1 février 1999

Inspiré des travaux de Philippe Ariès sur L’Enfant et la vie familiale sous l’Ancien Régime, l’Institut japonais Kumon poursuit depuis 1986 un vaste programme de recherches sur les mœurs et la culture de l’enfance durant l’ère Edo et Meiji. Source privilégiée de cette étude, les estampes représentant des scènes de la vie quotidienne, des maternités, des planches-jouets que les enfants s’amusaient à découper et à plier... Une sélection de cent-soixante-quatre œuvres, parmi la masse documentaire réunie, fait pour la première fois l’objet d’une exposition. C’est dans ce registre inhabituel que l’on retrouve Hokusai, Hiroshige, Utamaro, Sharaku... tous les grands noms de l’estampe japonaise qui inspirèrent tant Van Gogh, Gauguin et les Nabis.

Maison de la culture du Japon, 2 février-13 mars.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°503 du 1 février 1999, avec le titre suivant : L’enfance en estampe

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque