Dimanche 25 février 2018

Le Parlement breton rescapé du feu

L'ŒIL

Le 19 août 2008

Destruction, désuétude ou simples changements de goût... rares sont les grands décors des XVIIe et XVIIIe siècles à avoir échappé aux ravages du temps. Et pourtant, les quarante tableaux allégoriques composant le décor du Parlement de Bretagne ressurgissent après quatre années de délicates opérations de restauration, rendues nécessaires par l’incendie de février 1994 qui embrasa une grande partie du bâtiment de Salomon de Brosse. Pour la première fois de son histoire, le décor peint du Parlement est exposé aux regards de tous au Musée des Beaux-Arts de Rennes. Ces toiles ne sont pas l’œuvre d’un seul homme. En 1660, c’est à Charles Errard, premier peintre du roi que fut confiée la tâche d’établir le programme iconographique ainsi que les dessins préparatoires du plafond de la grande chambre du Parlement de Bretagne. Noël Coypel, son élève favori, hérita de l’interprétation des projets du maître et de leur réalisation. Jean Jouvenet, Louis-Ferdinand Elle, Nicolas Gosse ou encore Félix Jobbé-Duval ont, quant à eux, signé les décors plafonnants des autres pièces historiques du bâtiment. L’exposition présente l’un des sommets du décor à la française, tout en sensibilisant le grand public aux techniques de restauration les plus modernes.

RENNES, Musée des Beaux-Arts, 4 novembre-4 janvier.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°501 du 1 novembre 1998, avec le titre suivant : Le Parlement breton rescapé du feu

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque