Mercredi 14 novembre 2018

Le Maître au feuillage brodé : une identité collective

L'ŒIL

Le 1 juin 2005 - 253 mots

Qui est le Maître au feuillage brodé ? L’historien de l’art Max Friedländer, en 1926, désigna ainsi l’auteur supposé d’un ensemble d’œuvres anonymes bruxelloises de la fin du xve siècle, caractérisées par le traitement des feuillages par des petits points brillants comme des points de broderie.
Mais l’exposition, qui réunit ces œuvres venues des quatre coins du monde, ne nous livrera pas l’identité toujours plus fuyante du petit maître flamand. Elle nous introduit en revanche dans un milieu artistique, probablement l’atelier où furent produites ces œuvres aujourd’hui réunies selon deux critères d’attribution : la « technique » du feuillage brodé, et la répétition d’un modèle de Vierge inspiré de Rogier Van der Weyden. On sait qu’à cette époque, dans un contexte d’économie florissante et de grand rayonnement de l’art flamand en Europe, les ateliers de Bruges, Anvers et Bruxelles connaissent une intense production artistique. À travers l’utilisation de carnets de modèles, l’usage de calques, de pochoirs et de cartons perforés, l’imitation des grands maîtres est un art en soi. Par des comparaisons, en montrant les radiographies et les photographies sous infrarouge qui dévoilent les dessins sous-jacents, l’exposition met en relief à la fois ce phénomène d’adaptation des modèles, et la probable intervention de plusieurs mains sur le même panneau. Elle montre aussi comment le paysage, à la frontière du réel et du sacré, confère une saveur particulière à ces tableaux.

« Le Maître au feuillage brodé, primitifs flamands, secrets d’ateliers », LILLE (59), palais des Beaux-Arts, place de la République, tél. 03 20 06 78 00, 13 mai-24 juillet.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°570 du 1 juin 2005, avec le titre suivant : Le Maître au feuillage brodé : une identité collective

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque