Mardi 10 décembre 2019

fondation

Le Frac Paca fait son Grand Tour

L'ŒIL

Le 1 avril 2002 - 232 mots

L’art contemporain est à l’honneur ce mois-ci dans le Nord de l’Italie. Parallèlement à la Biennale de Turin, une exposition à la Fondation Sandretto accueille une trentaine de pièces de la collection du Fonds régional d’art contemporain de la région Paca. Celui-ci, en montrant sa collection en dehors de ses frontières, se positionne décidément comme l’un des pôles culturels les plus dynamiques du Sud de la France. A l’initiative de ce projet, le directeur du Frac Eric Mangion nous explique qu’il a décidé de monter cette exposition en découvrant les lieux. Ceux-ci lui évoquèrent « ces jeunes aristocrates anglais qui, à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe, venaient inventer leurs vies lors de séjours en Italie, dans des lieux de villégiature tel que Guarene ». Selon lui, au-delà d’expériences affectives, sociales ou sexuelles, ces voyages servaient généralement de « révélateurs d’une auto-conscience esthétique ou phénoménologique ». C’est donc autour de l’expérience de soi, de la conscience personnelle, que se construit « Self/In Material Conscience ». Une thématique qui peut tout aussi bien se traduire par des journaux intimes (Nan Goldin, Sophie Calle...), des réminiscences abstraites (Claude Lévêque, Tatiana Trouvé...), des digressions de l’âme (Philippe Parreno, Gilles Barbier...) ou enfin des archives de l’inconscient psychique (Philippe Ramette, Francesco Finizio...).

- GUARENE, Fondation Sandretto, Re Rebaudengo per l’Arte, 39, corso Stati Uniti, tél. 39 0115 625 536, 20 avril-23 juin.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°535 du 1 avril 2002, avec le titre suivant : Le Frac Paca fait son Grand Tour

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque