Dimanche 8 décembre 2019

Patrimoine

L’art à l’assaut des remparts

Par Anne-Cécile Sanchez · L'ŒIL

Le 27 juin 2018 - 306 mots

Carcassonne -  Il n’est jamais indifférent de s’exprimer dans l’espace public, et Felice Varini a beau relativiser, il n’est pas non plus anodin que ses Cercles concentriques excentriques, à Carcassonne, aient cristallisé une réaction virale aussi vindicative que mal informée.

À quelques jours de son inauguration, l’œuvre, commandée dans le cadre de la 7e édition d’In Situ Patrimoine et art contemporain, s’est vue contestée par une pétition d’un millier de signatures avant d’être – légèrement, mais symboliquement – endommagée par un acte de vandalisme. Un dépôt de plainte contre X et une campagne de communication renforcée sur le caractère réversible et inoffensif pour le bâtiment classé de cette œuvre éphémère ont, semble-t-il, fait refluer la colère. Corps à corps pacifique avec l’architecture, la peinture de Felice Varini est depuis toujours affranchie du cadre étroit du tableau et des lieux dédiés à l’art. Cercles, losanges et triangles, en quarante ans, l’artiste a mis au point un vocabulaire de formes géométriques simples et universelles. Au carrefour d’une ville d’Australie comme au détour d’un chemin de montagne japonais, ses interventions grandeur nature viennent surprendre le passant et l’invitent à regarder ce qui se joue autour de lui. En arpentant les remparts de Carcassonne, Varini a choisi la porte d’Aude, qui permet d’embrasser une perspective générale à hauteur d’homme. Cette portion de la citadelle, il s’en est aperçu dans un second temps, a fait l’objet de nombreuses représentations picturales et photographiques. Lui qui fuit les clichés a dû admettre pour cette fois que sa peinture se rajoute à ceux existant déjà. Tout en offrant à chacun de composer sa propre vision des lieux : « Le point de vue de Cercles concentriques n’est qu’un prétexte à ce qui se passe avec la lumière et le mouvement », explique-t-il. Et son image est la trace, photogénique, d’une expérience à vivre in situ.
 

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°714 du 1 juillet 2018, avec le titre suivant : L’art à l’assaut des remparts

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque