L’Armory Show 2004 cherche du sang neuf

L'ŒIL

Le 1 mars 2004

Les communiqués de presse des foires internationales d’art moderne et contemporain partagent une même qualité : ils sont très amusants. Ainsi le communiqué de clôture de la deuxième édition d’Art Basel Miami Beach, qui avait lieu en décembre dernier à Miami, qualifiait l’événement de « show artistique le plus important des États-Unis ». Quant à celui de l’Armory Show, qui se tient ce mois-ci à New York, il annonce, lui, « le week-end artistique le plus important et excitant d’Amérique ». Tout est probablement dans les nuances. Cette surenchère de mots donne une idée de l’atmosphère hautement concurrentielle dans laquelle s’ouvre la sixième édition de l’Armory Show. Cette foire d’art contemporain rapidement devenue un classique est très sérieusement concurrencée depuis deux ans par la venue d’une foire de Bâle bis, chaque mois de décembre, sous le soleil de Miami. Cette dernière attirait dès sa première édition plus de visiteurs que la foire new-yorkaise (environ 30 000 contre 24 700) et se distinguait par de nombreux événements annexes donnant à la foire un cachet prospectif autant que commercial. Pour faire face, les organisateurs de l’Armory Show annonçaient en janvier, deux mois à peine avant son lancement, qu’ils collaboraient avec l’Arco, la grande foire madrilène, pour la programmation de débats réunissant des collectionneurs et des professionnels des musées.
Le thème des discussions (comme « Commencer une collection ») respecte une certaine logique « de marché » mais permet néanmoins à l’Armory Show de déborder de son cadre purement commercial et de s’adjoindre un caractère éducatif. Pour le moins, cette alliance transatlantique entre deux foires hivernales concurrentes dit combien la pression exercée par Art Basel Miami Beach est prise au sérieux. Cette sixième édition de l’Armory Show est également marquée par une augmentation du nombre d’exposants (cent quatre-vingt-six galeries, contre cent soixante-quatorze l’an dernier) et par la volonté de trouver du sang neuf. La participation française est renforcée avec treize galeries, soit trois de plus que l’an dernier, et les galeries parisiennes Cent8, In Situ et Vallois comptent parmi les trente et une galeries participant à la foire pour la première fois.

« Armory Show », NEW YORK, Piers 90 et 92, 12e Avenue au niveau de la 50e Rue, tél. 1 212 755 1400 ou 1 800 445 0277, 12 mars-15 mars.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°556 du 1 mars 2004, avec le titre suivant : L’Armory Show 2004 cherche du sang neuf

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque