Vendredi 16 novembre 2018

A l’affiche

Par Manou Farine · L'ŒIL

Le 1 juin 2003 - 377 mots

Si l’édition 2002 du Festival international de l’affiche et des arts graphiques rendait déjà compte de l’extension des domaines du graphisme, le cru 2003 persiste et signe, plaçant résolument l’ensemble des manifestations sous le signe de l’ouverture et de la professionnalisation. L’événement investit un mois durant la ville de Chaumont, redessinant l’espace urbain au gré des thématiques et sections proposées au public. Les deux concours (l’un destiné aux professionnels, l’autre aux étudiants) et les hommages traditionnels rendus à l’affiche d’auteur (Savignac ou encore la sélection du précieux fonds Dutally) composent toujours l’axe central de ce quatorzième festival. Mais cette année, le ton donné semble être celui de l’image numérique et des nouvelles technologies, doublé d’un effort international dynamique. Pour preuve, un choix de treize ateliers de graphistes, venus de toute l’Europe, chapeautés par Thomas Bruggisser et Michel Fries, représentants de la jeune scène suisse. Le festival est alors l’occasion d’une réflexion étendue à la création visuelle et à la communication par l’image, stratégie devenue aussi puissante qu’inépuisable. Expérimentant de nouveaux territoires, étendant leurs compétences et modalités d’intervention à des domaines traditionnellement refusés au graphisme, la nouvelle génération manipule des outils et supports de plus en souples (CD-Rom, DVD, sites web). Elle introduit photographie, son, image animée et prend d’assaut des domaines aussi divers que la mode, le théâtre, la musique, l’édition ou les arts plastiques. Incarnant cette transversalité gourmande et attentive, M/M (Paris), répond tout spécialement à l’inflexion nouvelle imprimée au festival de Chaumont. Mathias Augustyniak et Michaël Amzalag, à la tête de ce bureau en ébullition permanente, pourraient bien être les nouvelles stars du design graphique chic et inventif.
À leur actif : la nouvelle maquette de Vogue ou le café Étienne Marcel en collaboration avec Philippe Parreno et Pierre Huygue. Le design du dernier album de Bjork, la direction artistique du clip Hidden Place, les campagnes de Calvin Klein, Vuitton, Yamamoto, c’est encore leur patte. À Chaumont, ils retracent leur parcours au moyen de dispositifs et environnements créés pour l’occasion, témoignant si besoin était, de l’intervention croissante du métier de graphiste et du caractère désormais incontournable du festival de Chaumont, tout entier consacré à sa promotion.

CHAUMONT (52), bureau du festival d’affiches, 7/9 av. Foch, tél. 03 25 03 86 80, www.ville-chaumont.fr, 23 mai-29 juin.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°548 du 1 juin 2003, avec le titre suivant : A l’affiche

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque