L’Adam’s style

L'ŒIL

Le 1 mars 1999

En 1833, Sir John Soane achète 54 volumes de croquis, dessins et vues colorées en perspective de l’architecte Robert Adam (1728-1792). 67 planches de ce remarquable ensemble – conservé au Soane’s Museum de Londres – font l’objet d’une exposition itinérante et prennent aujourd’hui tout leur sens à Édimbourg, la ville où l’architecte fit ses débuts et réalisa quelques unes de ses œuvres majeures. Sur les pas de son père, l’architecte William Adam, et aux côtés de ses frères John, James et Williams, Robert Adam sut développer un style architectural caractéristique, mêlant motifs antiques et renaissants. L’« Adam’s syle » connut une destinée florissante en Angleterre, en Russie comme en France où il exerça une influence profonde sur le Directoire. L’exposition présente les principales réalisations de l’artiste (La Wynn House à Londres, le Charlotte Square à Édimbourg), ainsi que des projets qui ne virent jamais le jour tel le Château Barnbougle, pour lequel une maquette a spécialement été construite, d’après les plans de l’architecte.

EDIMBOURG, National Galleries of Scotland, jusqu’au 21 mars.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°504 du 1 mars 1999, avec le titre suivant : L’Adam’s style

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque