Dimanche 25 février 2018

La photographie sur le vif

L'ŒIL

Le 8 août 2008

On imagine le tollé si quelqu’un s’avisait aujourd’hui d’entreprendre, au nom de la science, les travaux menés par Guillaume Duchenne en 1852. Ce médecin, né à Boulogne-sur-Mer, ne consignait-il pas sur pellicule le résultat d’expériences in vivo – sans se soucier du droit à l’image de ses honorables patients ? On le présente parfois comme l’inventeur méconnu de l’électrothérapie, telle qu’elle est encore, et de manière fort controversée, appliquée en internement psychiatrique. La grande originalité de Duchenne de Boulogne consiste à avoir tenu, avec toute la rigueur méthodique qui sied à un esprit scientifique, le compte-rendu illustré de ses démarches. L’époque – le Second Empire – s’y prête volontiers : on est friand de découvertes dans tous les domaines. La recherche en pathologie neuro-psychiatrique bénéficie de l’appui de deux inventions récentes, les courants d’induction (Faraday, 1832) et la photographie (Nièpce-Daguerre, 1839). À cela, Duchenne ajoute un souci constant d’esthétisme, travaille ses lumières afin d’augmenter la profondeur de champ et souligner, avec un sens aigu de la mise en scène théâtrale, l’étendue du registre des passions. Le clair-obscur souligne alors la douleur, l’agressivité, tandis que la pleine lumière illustre la gaieté. Pour mieux résoudre tous les problèmes posés par la technique photo, il s’est assuré le concours d’un spécialiste reconnu : Adrien Tournachon, frère de Nadar. Le résultat de ces travaux paraît dans un livre publié en 1862, Mécanismes de la physionomie ou analyse électro-physiologique de l’expression des passions. La même année, Charcot prend son poste à la Salpêtrière et entame avec Duchenne de Boulogne une collaboration fructueuse autant qu’amicale.

École nationale supérieure des Beaux-Arts, jusqu’au 14 février.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°503 du 1 février 1999, avec le titre suivant : La photographie sur le vif

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque