Vendredi 21 février 2020

La photographie en passion

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 23 septembre 2015 - 332 mots

La collection de photographies du Musée Réattu est née dans la configuration des Rencontres d’Arles et de la détermination de Lucien Clergue et de Jean-Maurice Rouquette, conservateur des musées de la ville, à donner à la création photographique sa place au sein des autres fonds de l’institution. Il s’agissait de la faire admettre au rang des arts majeurs.

Diverses expositions organisées par le musée sont déjà revenues sur cette histoire, notamment l’an dernier, la dernière partie des Clergue d’Arles, sans oublier celle de 2002 organisée par l’ancienne directrice du musée, Michèle Moutashar, « Arles et la photographie, portrait d’une collection »  qui avait alors irrigué d’autres lieux de la cité dans le cadre des Rencontres d’Arles. La célébration des cinquante ans de la création de la section d’art photographique au sein du musée est sujet pour sa nouvelle conservatrice et directrice Pascale Picard, à sa tête depuis le 1er janvier 2014, d’un retour aux sources  de l’histoire de cette collection composée, rappelle-t-elle, « dès la première année de trois cent trente tirages choisis par les photographes et collectionneurs motivés par l’enjeu d’un projet muséal. Paul Strand a été le premier à répondre favorablement, suivi de Jean Dieuzaide, qui offrit cinquante tirages. » 

Pascale Picard revient donc dans un premier temps aux deux premières expositions qui ont suscité les premières acquisitions, aux premiers dépôts des Rencontres et dons, avec, comme fil conducteur, le souci de recontextualiser au travers de cette collection l’histoire de la photographie en France tout en abordant, à travers des pièces contemporaines, la question « Qu’est-ce que la photographie apporte à l’art », et son corollaire : ses liens avec la peinture. Résultat : on passe d’une approche chronologique resserrée et incompréhensible dans les deux premières salles du musée à une approche thématique dans le reste du parcours, qui ouvre toutefois à de très beaux dialogues, notamment entre Dieter Appelt, Olivier Roller, Javier Perez et Shirin Neshat. Non sans que, en arrière-fond, se raconte sur les cartels la manière dont s’est construite  la collection sur les treize dernières années.

« Oser la photographie »

Musée Réattu, 10, rue du Grand-Prieuré, Arles (13), www.museereattu.arles.fr

Légende Photo :
Olivier Roller, Portrait de l’Auguste dit de Méroé, bronze, 29-30 avant J.-C., Londres, The British Museum, série « La conversion aux images - une histoire du pouvoir, de Jules César à Louis XIV », 2015. © Olivier Roller.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°683 du 1 octobre 2015, avec le titre suivant : La photographie en passion

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque