Dimanche 25 février 2018

La marine de Loire reprend du souffle

L'ŒIL

Le 19 août 2008

C'est à Châteauneuf, dans la ville qui berça l'enfance de Maurice Genevoix, au cœur d'un immense parc à l'anglaise, que le Musée de la Marine de Loire a ouvert ses portes le 2 octobre dernier. Installé dans les anciennes écuries du château des ducs de Penthièvre, il ressuscite à travers d'anciennes maquettes, des reconstitions de bateaux, des objets quotidiens de mariniers (armoires, jeux de carte d’aluette, « pichet trompeur », croix de mariniers...), des faïences de Nevers, des photographies et dessins, les heures fastes de la batellerie ligérienne. L'architecte Philippe Prost a conçu l'ensemble selon une ambiance très « fluviale » : passé un grand hall, conçu comme un quai d'embarquement, le visiteur pénètre une vaste nef au sol moulé d'une coque de bateau, alors qu'un chaland au mât incliné, placé sous une voûte, semble glisser sous l'arche d'un pont. Ce nouveau musée préfigure l'ouverture prochaine de salles sur le même thème au Musée des Beaux-Arts d'Orléans ainsi qu'au Musée des Ducs de Bretagne à Nantes. Des projets témoignant du regain d'intérêt pour une activité ruinée d'un coup par l'inéluctable concurrence du chemin de fer.

Musée de la Marine de Loire, Écuries du château, tél. 02 38 46 84 46.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°501 du 1 novembre 1998, avec le titre suivant : La marine de Loire reprend du souffle

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque