La fondation Kokoschka s’expose

VEVEY - Le musée Jenisch abrite depuis 1987 le siège de la Fondation Oskar Kokoschka, créée par son épouse Olda.

Le peintre, né dans les environs de Vienne en 1886, vécut ses dernières années sur les bords du lac Léman. Plus de deux cents œuvres seront exposées, des  années 1900 jusqu’aux années soixante-dix. C’est par des dessins de nus que s’ouvrira l’exposition. Connu essentiellement pour ses portraits empreints d’une profonde psychologie, Kokoschka a su également saisir toute la dimension dramatique de l’humain dans ses nus, rageusement exécutés au fusain ou à la pierre noire, parfois rehaussés d’aquarelle.

Alors qu’il était professeur à Dresde, celui qui est l’un des principaux représentants de l’expressionnisme, s’est consacré au thème de l’enfance et a laissé libre cours à son talent de coloriste. Plusieurs "portraits de villes" seront réunis à Vevey, en particulier des vues d’Aigues-Mortes, de Tolède ou de Prague. On y trouvera des portraits de ses proches ou d’artistes (Pablo Casals, Ezra Pound ou Igor Markévitch), qui témoignent de la maturité de l’artiste. Les peintures de la dernière période, au cours de laquelle il honora de nombreuses commandes officielles, sont parfois pathétiques et ne sont pas à la mesure de son œuvre initiale. On découvrira aussi au Musée Jenish un ensemble d’esquisses pour des décors et des costumes de théâtre. Un catalogue sera publié sous la responsabilité de Véronique Mauron.

Oskar Kokoschka, Musée Jenish, Vevey, du 4 juin au 16 octobre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°4 du 1 juin 1994, avec le titre suivant : La fondation Kokoschka s’expose

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque