Keller, ami de DalÁ­

L'ŒIL

Le 25 août 2008

Grâce au marchand d'art et collectionneur Georges F. Keller (1899-1981), le Musée des Beaux-Arts de Berne possède aujourd'hui un remarquable ensemble d'œuvres d'artistes modernes. Ce Suisse d'origine brésilienne lui a en effet donné à sa mort, en 1981, près de quatre-vingt-dix pièces. C'est sur les conseils d'un ami bernois que, dès 1951, Keller, préférant vivre uniquement au milieu de ses sculptures africaines – art auquel il vouait une véritable passion –, prend la décision d'un dépôt au profit du musée suisse. Résidant entre Paris et New York, il ne se rend que très rarement au musée de Berne, chaque visite faisant l'objet d'un accueil évidemment très chaleureux de la part du directeur. Le musée possède ainsi quelques masques et figurines de grande qualité. La collection d'art moderne se compose exclusivement d'œuvres d'artistes français : Matisse, Cézanne, Modigliani, Picasso, Renoir... Par souci de cohérence, Keller prit des dispositions avant sa disparition pour permettre au musée d'enrichir la collection par l'acquisition de pièces d'artistes déjà représentés ou d'œuvres d'autres grandes figures telles que Picabia, Sonia et Robert Delaunay ou encore Giacometti. Keller entretenait des relations amicales avec un grand nombre de ces artistes, et l'ensemble important de vingt-quatre œuvres de Dalí témoigne des liens privilégiés qu'il avait avec ce dernier, pour lequel il avait organisé un très grand nombre d'expositions à Paris et à New York.

BERNE, Kunstmuseum, jusqu'au 4 octobre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°499 du 1 septembre 1998, avec le titre suivant : Keller, ami de DalÁ­

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque