Lundi 17 décembre 2018

musée

Joyaux méconnus de Russie

L'ŒIL

Le 1 novembre 2000 - 119 mots

Au cours des siècles, les tsars et tsarines (Pierre le Grand, Catherine II notamment) ont collectionné, accumulé de véritables joyaux, hélas rarement sortis de la Salle du Trésor de la Fédération de Russie. Une partie de ces richesses est aujourd’hui visible à Bruxelles. En trois volets thématiques, l’exposition présente plus de 1600 pièces, donnant un aperçu très complet de la production de bijoux, d’orfèvrerie, de médailles, monnaies et pierres précieuses (diamants de 1600 carats) en Russie, du milieu du XVIIIe siècle à nos jours. Elle permet de comprendre de façon précise toutes les évolutions stylistiques. De grands noms, tels que Fabergé ou Bolin, occupent une large place dans cet ensemble.

BRUXELLES, Musées royaux d’Art et d’Histoire, jusqu’au 1er avril.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°521 du 1 novembre 2000, avec le titre suivant : Joyaux méconnus de Russie

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque