Dimanche 18 février 2018

Jour...nuit !

Par Bénédicte Ramade · L'ŒIL

Le 6 août 2007

C’est une idée très élargie du Luxembourg que nous donne l’exposition « On/Off  » en guise du coup d’envoi de Luxembourg, capitale européenne de la culture 2007. Soit trois expositions, complémentaires bien qu’autonomes, de Sarrebruck à Luxembourg-ville, en passant par Metz.
Ici, au Frac Lorraine, le côté éteint est mis en avant avec les travaux autour de l’image et du son de David Claerbout, Sebastian Diaz Morales, Marguerite Duras, Ceal Floyer, Anthony McCall, Steve McQueen, Tony Oursler, Dominique Petitgand et Éric Rondepierre, pour une réflexion fine et pertinente sur la projection et l’ampoule qui l’anime.
Les salles se retrouvent ainsi plongées dans l’obscurité, habitées de fantômes et de silhouettes à l’image de celles qui s’agitent dans le mystérieux et fascinant opus de Diaz-Morales. On y voit une foule gronder et attaquer un bâtiment officiel d’où surgit finalement un prêtre-médiateur. Les images originales documentent des manifestations en Argentine durant la crise mais elles ont été retravaillées par le négatif. Un effet qui souligne les corps d’un contour blanc et fait du film un dessin, déréalisant la violence des images aussi sûrement que le son amplifie la brutalité des coups. Un exercice de style en guise de réflexion sur le statut des images qui fait de Lucharemos hasta anular la Ley une pièce majeure.
Il en va ainsi de Pursuit de Steve McQueen, installation déroutante autour d’un film où l’artiste nous propose une vision nocturne perturbée par des miroirs et une présence sonore prenante, faisant de ce premier volet d’exposition une traversée physique puissante.
Au casino de Luxembourg, l’oscillation lumineuse déploie ses charmes en quinze propositions d’artistes allant de John M Armlerder à Lilian Bourgeat, en passant par Carsten Höller. La troisième proposition au Saarlandmuseum en Allemagne s’appuie sur cinq productions, dont celles de Tobias Rehberger et Veit Stratmann, pour sonder l’interaction entre espace et lumière. Trois manières de voir pour un panorama lumineux.

« On/Off » :

• casino Luxembourg, Forum d’art contemporain, 41, rue Notre-Dame, Luxembourg, tél. 00 352 22 50 45, www.casino-luxembourg.lu ; • Saarlandmuseum, Sarrebruck, Bismarckstrasse 11-15, www.saarlandmuseum.de ; • Frac Lorraine, 1 bis rue des Trinitaires, Metz (57), tél. 03 87 74 20 02, www.fraclorraine.org • Navettes samedi 27 janvier, départ de Metz à 14 h pour le casino de Luxembourg, et samedi 3 février, départ de Metz à 14 h pour le Saarlandmuseum de Sarrebruck.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°588 du 1 février 2007, avec le titre suivant : Jour...nuit !

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque