Dimanche 25 février 2018

Jiri Kolar, collection d’artiste

L'ŒIL

Le 27 novembre 2007

Poète et artiste, le Tchèque Jiri Kolar (1914-2002) fait ses débuts littéraires dans les années 1940 avec la publication des Jours de l’année en 1946 et l’ouvrage Le Foie de Prométhée qui lui vaudra d’être emprisonné. Ensuite, il délaisse peu à peu la littérature au profit d’une création plastique, précisément des collages de fragments de textes et d’images dans la lignée de Kurt Schwitters, abstraits, géométriques et poétiques. Il s’installe à Paris en 1980 et revient à Prague après
la chute du mur de Berlin. Toute sa vie, tant en Tchécoslovaquie qu’en France, Kolar ne cesse de collectionner des œuvres d’art, avec un certain éclectisme et une grande ouverture d’esprit, résolument tourné vers la création de son temps. Ce qui ne l’empêche pas d’acquérir aussi des œuvres anciennes comme le Christ devant Ponce Pilate de Dürer, Jeune fille avec un cerf de Lucas Cranach ou L’Argent de Pieter Brueghel, présentés dans cette exposition qui rassemble une quarantaine d’œuvres de sa collection personnelle. Celle-ci comprend nombre d’œuvres d’artistes emblématiques de la naissance de l’art moderne tchèque – Myslbek, Maratka ou Mucha, une série de tableaux abstraits de Kupka, des collages étonnants de Vojtech Preissig, des dessins et gravures de Josef Capek – mais manifeste aussi un intérêt pour l’art moderne et contemporain étranger. Avec des œuvres de Rodin (Étude d’un nu), Derain (Tête de jeune fille), Hans Hartung et François Morellet, qui côtoient dans l’exposition les tableaux, dessins et gravures de Kotik, Gross, Smetana et les photographies de Miroslav Hak, tous membres, comme Kolar, du groupe 42. À cet ensemble varié viennent s’ajouter quelques pièces expérimentales des années 1960 et des œuvres conceptuelles, issues d’une collection dont la plus grande partie a été donnée, selon la volonté de Jiri Kolar et de son épouse Bela, au musée Kampa-Fondation Jan et Meda Mladek à Prague.

« Jiri Kolar collectionneur », PARIS , centre tchèque, 18 rue Bonaparte, VIe, tél. 01 53 73 00 22, www.centretcheque.org, 7 mai-21 juin.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°548 du 1 juin 2003, avec le titre suivant : Jiri Kolar, collection d’artiste

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque