Jeudi 20 septembre 2018

musée

Ingres à la mine de plomb

L'ŒIL

Le 1 décembre 1999 - 110 mots

Après Londres (L’Œil n°504) et Washington, c’est au tour de New York d’accueillir l’exposition des portraits de Jean-Auguste-Dominique Ingres. Un regroupement unique de 40 peintures et 75 dessins qui permettent d’observer non seulement la technique picturale du grand maître dans le rendu des étoffes et des bijoux, mais aussi son utilisation singulière d’accessoires pour expliciter le caractère ou le rang de ses modèles. Tous les personnages importants de l’Empire et de la Restauration, de Madame Moitessier à Napoléon Ier, se trouvent ainsi décryptés. Points forts de cette nouvelle présentation : les cimaises aux couleurs subtiles et le choix impressionnant des dessins.

NEW YORK, Metropolitan Museum of Art, jusqu’au 2 janvier.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°512 du 1 décembre 1999, avec le titre suivant : Ingres à la mine de plomb

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque