Mercredi 12 décembre 2018

Art contemporain

Immersions à Kerguéhennec

Par Henri-François Debailleux · Le Journal des Arts

Le 4 juillet 2018 - 131 mots

Bignan. Quatre expositions sont présentées cet été au Domaine de Kerguéhennec (Morbihan).

Dans la chapelle, Marc Couturier a accroché un immense dessin mural. Sur les vitraux, des films translucides figurant ses feuilles d’aucuba fétiches ; dans les bénitiers, une eau d’un bleu profond. Les sculptures de Roland Cognet, sous le titre « Quand à peine un nuage », sont présentées dans les écuries et la cour d’honneur. Dans le château, Levi van Veluw, jeune artiste néerlandais né en 1985, a couvert les salles du premier étage, du sol au plafond, de très grands dessins en trois dimensions sous l’intitulé « La relativité de la matière ». Enfin, des œuvres du Suisse Edmond Quinche sont mises « En regard » d’une sélection de pièces de Tal Coat. En parallèle, Guillaume Babin et Édouard Sautai ont construit des micro-architectures.

informations pratiques

jusqu'au 4 novembre, 56500 Bignan, www.kerguehennec.fr

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°505 du 6 juillet 2018, avec le titre suivant : Immersions à Kerguéhennec

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque