Dimanche 16 décembre 2018

Gina Pane, Body Art

Par Bénédicte Ramade · L'ŒIL

Le 1 mars 2005 - 261 mots

L’exposition endosse le titre d’une des œuvres de Gina Pane, une Situation idéale réalisée dans l’Eure en 1969. L’information n’est pas anodine, elle démontre la volonté de mettre en avant les œuvres antérieures aux années 1970 placées sous le sceau du Body Art. La force de la douleur ressentie durant des performances minutieusement orchestrées, photographiées et filmées a largement occulté les interventions délicates et fusionnelles de Pane dans la nature à la fin des années 1960. La Situation idéale de 1969 la montre debout sereine entre terre et ciel. Pour Terre protégée, elle est étendue sur la terre, les bras en croix, communion poétique du corps et de la matrice naturelle, relation privée de l’artiste avec ces paysages. On regrette l’absence d’Enfoncement d’un rayon de soleil (1969) moment de grâce suspendu qui symbolise si bien le calme avant la tempête ; cette tempête qui secoua son corps au cours de performances publiques filmées et scénographiées qui lui ont valu une quasi-canonisation. D’Azione sentimentale à Autoportraits (1973), jusqu’aux Enneigés blessés (1974), le travail préparatoire témoigne de l’absence de folie, d’impulsivité, d’un quelconque défoulement masochiste parfois supposé. Et déjà les « reliques » de ces actions longues, silencieuses et retenues préfigurent les inflexions religieuses et mystiques de ses dernières sculptures. Le « dossier » consacré à Gina Pane par le Centre George Pompidou offre ainsi l’occasion de balayer en une courte rétrospective la carrière de cette artiste qu’on ne cesse de redécouvrir.

« Gina Pane, Terre-Artiste-Ciel », PARIS, Centre George Pompidou, galerie d’art graphique, IVe, tél. 01 44 78 12 33, jusqu’au 16 mai.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°567 du 1 mars 2005, avec le titre suivant : Gina Pane, Body Art

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque