Gillick : préparer la visite

Par Bénédicte Ramade · L'ŒIL

Le 1 mars 2005

Avant toute chose, une mise en garde s’impose : visiter une exposition de Liam Gillick ne s’improvise pas, cela se prépare. Sinon l’échec sera cuisant, à la hauteur de l’estime que porte le monde de l’art à ce jeune quadra, l’un des artistes les plus respectés et certainement le plus mystérieux de sa génération. Difficile de maîtriser l’univers de ce Britannique « habillé » de sculptures minimalistes – cubes en aluminium et plaques de Perspex colorées –, de longues phrases absconses, de vitrines et autres agencements désincarnés. Le monde de Gillick est une réflexion mobile et insatisfaite, elle attend de son spectateur qu’il se glisse dans la fiction tissée à partir de faits réels. Au Palais de Tokyo, tout s’articule à partir d’un « texte court sur la possibilité de créer une économie de l’équivalence » que l’artiste est en train de scénariser. Il s’appuie sur l’histoire d’une usine du nord de l’Europe, modèle progressiste dans les années 1970, et de sa faillite. Liam Gillick se penche sur ce moment de postproduction, celui où les anciens salariés du groupe se réapproprient leur lieu de travail et réfléchissent à une autre manière de produire. Chaque système a une base subjective, interférence sensible qu’ausculte sans goût pour la démonstration ou l’explication cet artiste. Le spectateur joue un rôle crucial, celui d’un penseur, d’un travailleur de l’ombre dont la mission serait de percer le mystère Gillick avec pour seul outil une persévérance dont il n’a plus trop à faire usage dans les centres d’art et les musées. L’excellence se mérite, il faudra certainement pour cela plusieurs visites.

« Liam Gillick, Texte court sur la possibilité de créer une économie de l’équivalence », PARIS, Palais de Tokyo, 13 av. du Président Wilson, XVIe, tél. 01 47 23 38 86, jusqu’au 27 mars.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°567 du 1 mars 2005, avec le titre suivant : Gillick : préparer la visite

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque