Mercredi 11 décembre 2019

Martigny (Suisse) - Fondation Gianadda

Gianadda célèbre Ernest Biéler

Jusqu’au 26 février 2012

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 21 décembre 2011 - 291 mots

Dans le cadre de son cycle dédié aux grands artistes suisses, la Fondation Gianadda présente cent vingt œuvres d’Ernest Biéler (1863-1948) pour mettre en lumière ses nombreux talents.

Connu  pour ses portraits valaisans, son œuvre est en réalité marqué par une grande diversité de styles, allant de l’impressionnisme des débuts, en passant par les travaux symbolistes et réalistes, jusqu’à l’influence de l’Art nouveau.

Biéler grandit à Lausanne, mais c’est à Paris, et à l’Académie Julian, qu’il suit sa formation artistique. Il tente sans grand succès d’y faire carrière en présentant au Salon de Paris des œuvres impressionnistes. Les problèmes financiers forcent son retour à Genève, mais il continue d’effectuer de longs séjours dans la capitale et de participer à des événements artistiques.

C’est cependant en Suisse qu’il obtient des commandes publiques. En 1893, il réalise pour le Victoria Hall de Genève Les Harmonies terrestres et les harmonies célestes qui témoignent d’un savoir-faire acquis de sa formation parisienne. Il exécute un remarquable vitrail pour la coupole centrale du Palais fédéral. Vient ensuite la série de panneaux  peints a tempera, Les Feuilles mortes et Les Sources présentées à l’Exposition universelle de 1900 qui constituent deux pièces majeures de sa période symboliste.

Avec L’Eau mystérieuse, chef-d’œuvre de sa période Art nouveau présenté en 1912, il inaugure un style graphique raffiné tout en contours et aplats de couleurs franches. C’est d’ailleurs dans cette manière si personnelle qu’il réalise, une fois installé à Savièse, ses portraits de paysans dotés d’une grande puissance d’évocation. Durant les dernières années de sa vie, Biéler continue de nourrir son intérêt pour une expression artistique décorative dont les vitraux et les mosaïques de l’église Saint-Germain sont l’aboutissement.

Voir « Ernest Biéler »

Fondation Pierre Gianadda, rue du Forum 59, Martigny (Suisse), www.gianadda.ch

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°642 du 1 janvier 2012, avec le titre suivant : Gianadda célèbre Ernest Biéler

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque