Samedi 23 février 2019

GaudÁ­ en son palais

L’hommage de La Pedrera à son créateur

Le Journal des Arts

Le 1 juillet 1996 - 314 mots

Le 17 juin, un espace consacré à l’architecte catalan Antonio GaudÁ­ ouvrira ses portes dans La Pedrera, restaurée et restructurée à l’initiative de la Fondation La Caixa.

BARCELONE (de notre correspondante) - Avec l’inauguration de l’Espace Gaudí, La Pedrera sera totalement ouverte au public, à l’exception de trois étages d’appartements privés. Érigée entre 1906 et 1911, la casa Milá, plus connue sous le nom de La Pedrera, est non seulement l’ultime mais aussi le plus important édifice civil construit par Gaudí à Barcelone. Classé monument historique en 1969, le bâtiment est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1984. Acquis en 1986 par La Caixa de Catalunya (caisse d’épar­gne de Catalogne), celle-ci décidait d’y installer le siège de sa fondation et d’engager immédiatement des travaux. "L’ouverture de l’Espace Gaudí conclut une ambitieuse campagne de restauration, menée sous la direction de l’architecte Fran­cisco Javier Asarta Ferraz, qui a nécessité dix ans de travaux et plus de 5 milliards de pesetas (200 millions de francs)", a déclaré José Luis Gimenez Frontin, directeur de la fondation, qui s’attend à accueillir 500 000 visiteurs par an.

Outre les travaux de restauration qui ont rendu à l’édifice les caractéristiques, les formes et les couleurs du projet original, la fondation a réalisé une série de modifications "dans le but de rendre La Pedrera plus praticable pour le public", poursuit Gimenez Frontin. Déjà, en 1992, le premier étage avait été transformé pour accueillir une salle d’exposition de 1 300 m2, puis en 1994, un auditorium et une salle de conférence avaient été aménagés au sous-sol.

Daniel Giralt Miracle, ex-directeur du Musée d’art contemporain de Barcelone, dirigera l’Espace Gaudí, divisé en sept sections. Dessins, maquettes, photographies et audiovisuels présenteront la vie et l’œuvre de l’architecte catalan dans leur contexte historique et culturel : origines, influences, collaborateurs, clients, principaux projets, etc. Une médiathèque et une bibliothèque spécialisées concluront le parcours.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°27 du 1 juillet 1996, avec le titre suivant : GaudÁ­ en son palais

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque