FRAC

Gabellone, la sculpture mentale

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 1 février 2000 - 273 mots

À l’ARC, à Paris, en 1997, dans le cadre de l’exposition de groupe intitulée « Delta », d’aucuns se souviennent peut-être avoir vu l’œuvre que Giuseppe Gabellone y présentait. C’était une sorte de tunnel extensible qui invitait à une expérience singulière de l’idée de sculpture. D’autres ont peut-être en mémoire sa participation cette année-là à la Biennale de Venise, côté Aperto ; il n’avait alors que 24 ans et il était le plus jeune des artistes exposés. Pour sa première exposition personnelle tant en France que dans une institution, Giuseppe Gabellone ne présente au FRAC Limousin qu’une dizaine de pièces, photographiques pour l’essentiel mais accompagnées de quelques peintures et d’une œuvre en volume. Originaire de Brindisi, installé à Milan, Giuseppe Gabellone développe toute une réflexion autour du concept de sculpture qui s’intéresse à en faire valoir une approche essentiellement mentale et qui en appelle davantage à la notion d’image que d’objet. Gabellone ne néglige pas pour autant la part de fabrication de l’objet qu’il veut réaliser. Il lui consacre même un temps fou, soucieux d’une exécution parfaite. Le paradoxe réside dans le fait que l’objet constitué n’est jamais totalement livré au regard pour lui-même mais envisagé comme la formulation condensée d’une pensée. En photographie, il n’est finalement traité que comme sujet ; en peinture, il n’est que partiellement révélé et, en volume, un seul aspect en est offert. Dans ce contexte, Gabellone est un artiste qui produit peu et qui démolit beaucoup. Ce qui compte chez lui, c’est comment l’idée s’informe non dans un rapport d’altérité physique mais d’élaboration mentale. Une œuvre rare et intransigeante, à suivre.

LIMOGES, FRAC Limousin, jusqu’au 26 février.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°513 du 1 février 2000, avec le titre suivant : Gabellone, la sculpture mentale

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque