Ernest Biéler, chantre du Valais

L'ŒIL

Le 4 juillet 2008

Chef de file de l’École de Savièse, le symboliste Ernest Biéler (1863-1948) est un artiste complet, aux disciplines diverses. Par là, il ressemblerait presque à ces artistes de la Renaissance pour qui l’Art ne s’arrêtait pas à une seule expression. Peintre, dessinateur, mais aussi verrier et mosaïste, il est principalement attaché au principe décoratif dans son ensemble. Ainsi, il réalisa la décoration du Victoria Hall à Genève. Pourtant ce sont ses réalisations en Valais qui l’ont fait passer à la postérité. En 1884, l’artiste découvre un petit village valaisan, Savièse, qui lui inspire des toiles empreintes de réalisme développant une thématique rurale. Ses recherches le conduisent à adopter la tempera et un style « graphique ». Ernest Biéler aura marqué le tournant du siècle de la scène artistique suisse, ce qui justifie cette première rétrospective d’envergure de son œuvre.

LAUSANNE, Musée cantonal des Beaux-Arts, 3 juillet-10 octobre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°508 du 1 juillet 1999, avec le titre suivant : Ernest Biéler, chantre du Valais

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque