Dimanche 26 janvier 2020

Musée Balaguier, La Seyne-sur-Mer (83) Jusqu’au 18 septembre 2011

Du bagn’art !

Par Colin Cyvoct · L'ŒIL

Le 28 octobre 2010 - 267 mots

En un siècle, de 1852 à 1946, près de 70 000 bagnards sont déportés en Guyane française. Peu en reviennent.

Lors d’un séjour en 1923, Albert Londres découvre Sodome et Gomorrhe sous les cocotiers. Grâce à ses reportages publiés dans Le Petit Parisien, le public et les hommes politiques prennent conscience de l’infâme réalité : « Le bagne n’est pas une machine à châtiment bien définie, réglée, invariable. C’est une usine à malheur qui travaille sans plan ni matrice. On y chercherait en vain le gabarit qui sert à façonner le forçat. Elle les broie, c’est tout, et les morceaux vont où ils peuvent. »

L’exposition du musée Balaguier apporte une fois de plus la preuve que, même dans les univers les plus avilissants et les plus mortifères il se trouve toujours des individus qui parviennent à fabriquer quelques empreintes de leur « humanité ». Une des caractéristiques les plus marquantes des « artistes du bagne », le plus souvent autodidactes, est l’extraordinaire variété de leurs réalisations. Peut-être est-ce dû aux conditions de vie extrêmes des prisonniers et aux difficultés qu’ils rencontrent pour se procurer des matériaux. De nombreux dessins et peintures, mais aussi des bijoux en os, en écaille ou en nacre, des marqueteries de paille… témoignent que quelques bagnards eurent, dans les pires conditions de survie que l’on puisse imaginer, la force de préserver une part de leur altérité. C’est aussi cela l’histoire de la création.

Voir

« Les artistes du bagne. Chefs-d’œuvre de la débrouille 1748-1953 », musée Balaguier, 924, corniche Bonaparte, La Seyne-sur-Mer (83), tél. 04 94 94 84 72, jusqu’au 18 septembre 2011.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°629 du 1 novembre 2010, avec le titre suivant : Du bagn’art !

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque