Lundi 10 décembre 2018

Design exemplaire

Par Anouchka Roggeman · L'ŒIL

Le 1 octobre 2004 - 461 mots

L’exposition « Sport & Design » est une première pour le VIA. Chargé, depuis vingt-cinq ans, de promouvoir et de valoriser le design dans l’ameublement, cet organisme institutionnel explore cette fois un tout autre domaine : le sport. Le VIA prend-il une nouvelle orientation ?  « Pas du tout. Le sport est un domaine dans lequel l’innovation a largement permis d’améliorer la performance, le confort et le bien-être. Je veux que ce soit un exemple pédagogique pour les industriels du meuble qui ne sont pas encore convaincus de l’intérêt de l’innovation. Aussi, l’analyse de ce secteur montre que ce qui est dans le domaine expérimental peut être décliné dans le grand public », explique Gérard Laizé, directeur général du VIA. Plus de deux cents objets, équipements et accessoires issus de nombreux sports ont été choisis pour illustrer les progrès réalisés dans ce domaine. Et le résultat est étonnant. Qui aurait cru qu’on inventerait des chaussures de course (Adidas, Chaussures One) munies d’un capteur permettant de détecter et de s’adapter au degré d’amortissement de la foulée du coureur pour améliorer sa performance ? Que l’on s’inspirerait des denticules de requin pour créer une combinaison intégrale de natation qui permettrait au nageur de gagner 4 % de vitesse (Fastskin FS2 de Speedo) ? Remarquables par la qualité des matériaux qui sont toujours plus légers, plus imperméables, plus résistants ou plus « respirants » (le Gore-Tex est l’une des grandes innovations de ces dernières années), ces objets ont aussi des courbes superbes, un style futuriste. C’est le cas notamment du vélo prototype de montagne XO2 d’Antoine Fritsch dont le cadre et les roues ont la forme d’un X, des palmes FLP 500 qui ressemblent à des pétales de fleur, ou encore de l’« Hydroptère » (en maquette), un catamaran capable de voler au-dessus de l’eau propulsé par la force du vent. Ces objets intelligents ont aussi la particularité de rendre l’effort plus agréable, voire inexistant : pourquoi se baisser pour ramasser sa boule de pétanque en acier trempé au carbone quand il suffit de placer un aimant au bout d’une cordelette et de la tirer vers soi ? En collaboration avec le VIA, l’équipe de Décathlon Création a conçu un Fitness Cabinet, un meuble mobile qui ressemble à une valise lorsqu’il est fermé, et qui, déplié, devient un espace de fitness doté d’un rameur, d’anneaux, d’un tapis et de poulies. Enfin, comble du succès, ces objets sont particulièrement dans l’air du temps, et peuvent même être écologiques, c’est le cas notamment pour le pull Patagonia fabriqué avec des bouteilles en plastique recyclé. Si avec cela les industriels de l’immobilier ne sont pas convaincus...

« Sport & Design », galerie VIA, PARIS, 33 avenue Daumesnil, XIIe, tél. 01 46 28 11 11, www.via.fr, jusqu’au 26 décembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°562 du 1 octobre 2004, avec le titre suivant : Design exemplaire

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque