De Warhol à Damien Hirst

Par Manou Farine · L'ŒIL

Le 1 janvier 2006

900 tableaux, dessins, sculptures et photographies esquissant un panorama déjà validé par l’histoire de ces 50 dernières années. La collection bâtie en moins de 30 ans et conquise à la faveur d’une fusion par la banque UBS révèle une orientation franchement internationale, franchement luxueuse et fournit un authentique reflet du marché.
La fondation Beyeler se lance dans l’aventure contemporaine – jusque-là elle était plutôt versée dans l’art moderne – en retenant quelques valeurs sûres : 70 œuvres imparables, accommodant Warhol, De Kooning, Stella, David Salle ou Roy Lichtenstein (pour l’essentiel des œuvres tardives), confirmant et affinant l’aspect muséal de la collection.
L’histoire qu’esquisse le parcours s’appuie sur un face-à-face confortable entre art américain et art européen, tout en tensions, en réponses et en prolongements. À l’image du dialogue tendu entre Gerhard Richter et Brice Marden. L’exposition aligne des pièces maîtresses de grand format, resserrant volontiers ses choix autour de la peinture, d’un art aux prises avec le réel en général et le Pop en particulier. Une exposition à savourer comme on savoure un accrochage de musée.

« Contemporary Voices. L’UBS Art Collection hôte de la fondation Beyeler », fondation Beyeler, Baselstrasse 101, Riehen/Basel, tél. 41 61 645 97 00, www.beyeler.com, jusqu’au 26 février.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°576 du 1 janvier 2006, avec le titre suivant : De Warhol à Damien Hirst

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque