musée

De Duchamp à Soto

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 14 mars 2008

Organisée sous le commissariat de Guy Brett, l’exposition « Champs de forces » revisite l’art non figuratif des années 30 à 70. Avec pour clé de lecture, les expressions plastiques comme modèles de l’univers, métaphores de l’espace et du temps, moyens d’investigation de la matière et du cosmos... autant de fils conducteurs latents tout au long du XXe siècle. L’exposition accorde une attention particulière à l’art cinétique des années 70. Elle établit par ailleurs d’utiles connexions entre des mouvements traditionnellement considérés comme antagonistes, tel l’art concret et informel. Parmi les artistes représentés, on compte tous les « classiques », de Duchamp à Calder en passant par Mondrian, Malevitch et Vantongerloo. Sont également mis à l’honneur un grand nombre d’artistes latino-américains, Julio Le Parc, Soto et Lygia Clark en tête.

BARCELONE, Musée d’Art contemporain, jusqu’au 18 juin.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°516 du 1 mai 2000, avec le titre suivant : De Duchamp à Soto

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque