Vendredi 16 novembre 2018

Couturier face à Le Corbusier

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 4 décembre 2007 - 284 mots

Familier des grandes métropoles, à l’affût de sites qui l’interpellent et l’entraînent à la réalisation d’images inédites, Stéphane Couturier se devait de se frotter un jour à Chandigarh, la ville que Le Corbusier a fait sortir de terre dans le Penjab, en Inde. Aussi, quand l’occasion d’une commande dans le cadre de Lille 2003 s’est présentée, il a eu tôt fait de se retrouver à pied d’œuvre.
In situ, l’artiste a été d’emblée frappé par le caractère uniforme de la ville qui en faisait un objet curieusement fossilisé et uniment gris, contredisant violemment les idées reçues d’une Inde colorée et festive. Tout en demeurant dans un dialogue avec son concepteur, il s’est intéressé à associer les travaux de l’architecte Le Corbusier à ceux du plasticien en mixant ses photos de façades avec les images des tapisseries, des céramiques et autres fresques de celui-ci et qui ornent le dedans des palais, des salles de réunion et des bureaux officiels.
De la sorte, Couturier a créé un ensemble d’images qui résultent du télescopage de deux réalités, l’une extérieure, l’autre intérieure. De deux mondes aussi – celui de l’architecture, vécu et éprouvé au quotidien par le peuple de Chandigarh ; celui de l’art, auquel il n’a pas accès et dont la vue lui est interdite. Ses images ne sont pas sans rappeler certaines séries passées qui se jouent ainsi de structures orthogonales et d’aplats colorés dans une sorte d’hommage à Mondrian. Dans tous
les cas, elles affirment une esthétique de la ligne, du plan et de la couleur qui les apparente à un géométrisme abstrait du meilleur cru.

« Stéphane Couturier », galerie Polaris, 15, rue des Arquebusiers, Paris IIIe, tél. 01”‰42”‰76”‰21”‰27. Chandigarh Replay, éditions Ville Ouverte, 2007.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°597 du 1 décembre 2007, avec le titre suivant : Couturier face à Le Corbusier

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque