Vendredi 19 octobre 2018

Bruxelles (Belgique)

Cours magistral d’histoire de l’art

Centre d’art ING jusqu’au 12 février 2017

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 13 décembre 2016 - 299 mots

L’ING Art Center de Bruxelles crée l’événement avec les collections prestigieuses de deux mécènes passionnés qui ont marqué la scène artistique pendant trois décennies.

Lui, Solomon Guggenheim, industriel d’origine suisse allemande, a fait fortune dans l’industrie minière et se consacre dès 1919 à sa passion pour l’art « non objectif ». En 1937, il crée sa fondation et y apporte son extraordinaire collection. En 1959, le premier Musée Guggenheim est inauguré à New York, réalisé par Frank Lloyd Wright. Elle, Peggy Guggenheim, la nièce de Solomon, à la fois mécène et égérie, soutient les artistes issus des courants avant-gardistes du début du XXe siècle. Lorsqu’elle ouvre sa galerie à New York, en 1942, elle possède les œuvres majeures de l’histoire récente de l’art. En 1951, elle s’installe à Venise et crée à son tour son musée. Le Palazzo Venier dei Leoni, où Peggy vivait entourée de ses œuvres d’art, a inspiré l’articulation du parcours de l’exposition du Centre d’art ING divisé en dix salles – parfois étroites – tendues de tissus, privilégiant ainsi la proximité avec les quatre-vingts œuvres sélectionnées. À travers ces créations, toute l’histoire des passages de relais artistiques entre l’Europe et les États-Unis s’inscrit sous nos yeux. C’est par cette métaphore des allers-retours que La Boîte en valise de Duchamp accueille le visiteur, auprès de quelques grands surréalistes, Marx Ernst représentant Peggy, Roberto Matta, Leonora Carrington. Le cœur de l’exposition se focalise sur l’expressionnisme abstrait d’après-guerre, européen et américain : Jean Dubuffet, Lucio Fontana, Alberto Burri… Une sélection époustouflante de chefs-d’œuvre de Pollock et deux œuvres sublimes de Mark Rothtko sont les temps forts du parcours. Sont également présents Willem de Kooning, Sam Francis, Frank Stella, Robert Motherwell, Cy Twombly, Joan Mitchell et, chose rare, quatre exceptionnels mobiles de Calder. On quitte cette exposition plein d’addictions.

« Guggenheim Full Abstraction »

ING Art Center, place Royale 6, Bruxelles (Belgique), tél. 00 32 2 547 22 92.

Légende Photo :
Alexander Calder, Croissant jaune, 1966, feuilles de métal peintes, fils d’acier, Solomon R. Guggenheim Museum, New York. © Photo : David Heald.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°697 du 1 janvier 2017, avec le titre suivant : Cours magistral d’histoire de l’art

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque