Dimanche 25 février 2018

Christian Lapie, mémoire champenoise

L'ŒIL

Le 19 août 2008

Les ruines, les destructions, la mort et l’oubli... autant de thèmes qui alimentent les réflexions de Christian Lapie. Cet artiste d’origine champenoise entretient dans son œuvre la douloureuse mémoire de sa région natale, profondément marquée et abîmée par les ravages successifs de deux guerres mondiales. Dans ses recherches picturales ou plastiques, il oscille entre ludisme et gravité, jouant sur la diversité des matériaux : tôle ondulée, bois goudronné à l’apparence calcinée... Bien connu à l’étranger – notamment en Allemagne et en Suisse – son travail reste encore à découvrir en France. « Construction » et « Projection », les deux expositions parallèles du FRAC et du Centre de créations pour l’enfance, sont les premiers événements conséquents à lui être consacrés.

REIMS, FRAC et TINQUEUX, Centre de créations pour l’enfance, jusqu’au 29 novembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°501 du 1 novembre 1998, avec le titre suivant : Christian Lapie, mémoire champenoise

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque