Mercredi 21 février 2018

Aix-en-Provence (13)

Camoin dans la lumière de Cézanne

Musée Granet Jusqu’au 2 octobre 2016

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 24 juin 2016

Avant de descendre dans le Midi éblouissant de lumière, Camoin est élève de Gustave Moreau chez lequel il rencontre Marquet, Matisse et Manguin, qui resteront ses plus proches amis.

À Aix, où il effectue son service militaire en 1903, il croise quotidiennement Cézanne. Écrivant au jeune peintre, Cézanne insiste surtout sur la nécessité de travailler d’après nature. Les lettres aux accents paternels que lui adressera le maître d’Aix formeront cet « évangile de la peinture » dont Camoin se revendiquera jusqu’à la fin de son existence. En 1903, il visite Claude Monet à Giverny. Le troisième grand peintre qui aura une influence sur Camoin est Renoir, qu’il va voir, avec Matisse, à Cagnes-sur-Mer. Durant l’été 1905, Camoin séjourne avec Marquet dans le Midi, à Marseille d’abord où il peint une série du port de Marseille qui porte l’empreinte du maître d’Aix, à Cassis ensuite, puis à Saint-Tropez sur l’invitation de Paul Signac. Il peint quelques œuvres durant ce premier passage à Saint-Tropez dont Voilier blanc dans la baie des Canoubiers et Port de Saint-Tropez. Il est présent aux côtés de ses amis dans la « cage aux fauves » du Salon d’automne de 1905, où il présente deux paysages de Cassis dans la tradition de l’impressionnisme. Il voyage beaucoup en Italie, en Allemagne, puis au Maroc avec Matisse. Sa palette évolue alors vers des couleurs claires et traduit avec sensibilité et justesse la lumière dans une palette large. En 1912, il expose chez Kahnweiler et participe à l’exposition de l’Armory Show à New York. À partir de 1921, il partage son temps entre son atelier montmartrois et le Midi. Si la vue du golfe de Saint-Tropez deviendra l’un de ses sujets de prédilection, Camoin reviendra régulièrement à Aix, dans la lumière de Cézanne. Le Musée Granet ne pouvait omettre de lui consacrer une exposition.

Camoin dans sa lumière

Musée Granet, place Saint-Jean-de-Malte, Aix-en-Provence (13), museegranet-aixenprovence.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°692 du 1 juillet 2016, avec le titre suivant : Camoin dans la lumière de Cézanne

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque