Bruxelles, l’été indien

L'ŒIL

Le 1 septembre 1999

Cet automne, le Musée du Cinquantenaire accueille une vaste exposition consacrée à la culture des Indiens d’Amérique du Nord, de l’époque pré-européenne à nos jours. Pas moins de 600 objets archéologiques et ethnographiques dévoilent aux yeux du public les troublants vestiges d’une civilisation traquée et assujettie par le peuple blanc. La religion, les coutumes, l’organisation sociale et l’art de ces chasseurs-cueilleurs sont restitués grâce à un impressionnant rassemblement de masques, tipis, pièces artisanales et totems, selon une mise en scène vivante, s’efforçant de resituer les objets dans leur contexte.
Diverses animations accompagnent l’exposition, notamment la reconstitution grandeur nature d’une chambre rituelle secrète, ainsi que des spectacles de danses et musiques cérémonielles.

BRUXELLES, Musée du Cinquantenaire, 23 septembre-26 mars.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°509 du 1 septembre 1999, avec le titre suivant : Bruxelles, l’été indien

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque