Jeudi 13 décembre 2018

musée

Bordeaux célèbre l’Art Nouveau

L'ŒIL

Le 1 décembre 2000 - 153 mots

Après les grandes rétrospectives de Nancy, Darmstadt, Londres, Hambourg et Paris, la ville de Bordeaux célèbre à son tour le centenaire de l’Exposition Universelle, en rendant hommage à l’Art Nouveau. 150 pièces (verreries, mobilier, joaillerie, tapisseries...) sont prêtées cet hiver par le Musée Bellerive de Zurich, qui possède un fonds important d’œuvres des années 1895-1905. Jamais présentées en France, celles-ci permettent d’offrir un panorama international complet, des ensembles significatifs de l’Anglais William Morris ou du Belge Henry van de Velde aux œuvres des Français Émile Gallé, René Lalique et Louis Majorelle. L’Amérique n’est pas oubliée, bien représentée par les productions de Louis Comfort Tiffany. « Autour de 1900 » démontre l’universalité de l’Art Nouveau, mettant en avant le souci de nouveauté et de modernité qui anime tous les artistes. Dans des styles très différents, tous convergent vers une même idée : « l’art total ».

BORDEAUX, Musée des Arts décoratifs, 14 décembre-18 mars.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°522 du 1 décembre 2000, avec le titre suivant : Bordeaux célèbre l’Art Nouveau

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque