Cité de la musique - Paris 19e

Bob Dylan, d’amour et de rock

Jusqu’au 15 juillet 2012

Par Anouchka Roggeman · L'ŒIL

Le 23 février 2012 - 331 mots

Pendant l’été 1963, assis devant son poste de télévision, le photographe américain Daniel Kramer assiste à l’une des premières performances du jeune Bob Dylan, alors âgé de 22 ans.

Séduit par la voix de ce chanteur folk, par son physique chétif et par les chansons qu’il interprète et écrit lui-même, Kramer parvient à rencontrer le jeune homme et le convainc de devenir son premier photographe. Pendant plus d’un an, entre 1964 et 1965, alors que Bob Dylan est en passe de devenir la star internationale que l’on connaît, Daniel Kramer réalise des portraits saisissants de l’artiste, sur scène, en coulisses, à l’hôtel, en studio, dans un taxi.

Près de soixante de ces clichés noir et blanc forment le cœur de cette exposition organisée par Bob Santelli, directeur du Grammy Museum de Los Angeles. Historien réputé du blues et du rock, celui-ci a voulu retracer la vie de Bob Dylan, depuis sa naissance en 1941, dans une famille juive de classe moyenne du Midwest américain, jusqu’en 1966, lorsque sa carrière prend temporairement fin suite à un accident de moto, en passant par ses influences musicales, le folk rock dont il est le fondateur, ses titres les plus célèbres dont Like a Rolling Stone. Regroupant également des objets ayant appartenu à l’artiste (ses guitares, ainsi que celle de son mentor, Woody Guthrie), des documents, des archives audiovisuelles et des extraits de concerts, l’exposition s’attarde sur les années 1961 à 1966 pendant lesquelles Bob Dylan écrivit sept albums révolutionnaires.

Autre joyau de l’exposition, le second espace est consacré à la découverte réciproque de Bob Dylan et de la France dans les années 1960. On y trouve des photographies du chanteur avec Johnny Hallyday, avec Hugues Aufray ou encore avec Françoise Hardy, dont il admirait le travail et la beauté et à qui il dédia un poème, imprimé au dos de son quatrième album Another Side of Bob Dylan.

Voir « Bob Dylan. L’explosion rock 1961-1966 »

Cité de la musique, 221, avenue Jean-Jaurès, Paris-19e, www.citedelamusique.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°644 du 1 mars 2012, avec le titre suivant : Bob Dylan, d’amour et de rock

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque