Baumeister, l’ami de Léger

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 30 juin 2008

Célébré en 1955, l’année même de sa mort, lors de la première Documenta de Cassel, en même temps que Fernand Léger disparu également cette année-là, Willi Baumeister reste un artiste fort méconnu chez nous. Pourtant les relations et les amitiés qu’il entretint tout au long de sa vie avec la France ont été denses et déterminantes. Baumeister et Léger étaient d’ailleurs très liés. Né en 1889 à Stuttgart, tout d’abord apprenti peintre décorateur auprès de son oncle, Willi Baumeister voua très vite une passion sans borne à Cézanne dont la leçon l’entraîna du côté d’un art construit. À Paris, en 1911, il est fortement marqué par sa découverte du cubisme, notamment dans ses prolongements synthétiques et l’usage de matériaux singuliers comme en témoigne la série de ses Mauerbilder (1919-1923) dans lesquels il mêle sable et plâtre pour suggérer le volume. Sa conception d’un art comme fait social le rapproche par la suite de Léger. En contact permanent avec la scène française et avec des artistes comme Le Corbusier et Ozenfant, il adhère successivement aux groupes Cercle et Carré puis Abstraction-Création pour imposer finalement un style personnel aux formes biomorphiques, curieux d’expérimentations matérielles en tous genres. Qualifié tour à tour de « bolchévique » puis de « dégénéré » par ses détracteurs, son art qui décline au lendemain de la guerre des figures d’idéogrammes, quête ensuite une certaine dématérialisation pour renouer avec les grandes formes mythiques. La publication en 1947 d’un ouvrage, L’inconnu dans l’art, révèle chez Baumeister une pensée d’une grande force prospective. Hommage monographique en France, enfin.

COLMAR, Musée d’Unterlinden, jusqu’au 5 décembre, cat. RMN, 220 F.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°509 du 1 septembre 1999, avec le titre suivant : Baumeister, l’ami de Léger

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque