musée

Au pays de Kierkegaard

L'ŒIL

Le 1 octobre 2000 - 248 mots

Au pays de Kierkegaard Cette ambitieuse manifestation tente de montrer l’originalité et surtout la diversité de la vie culturelle et intellectuelle du Danemark entre 1802 et 1849, c’est-à-dire de l’introduction du romantisme à la création d’une nouvelle constitution. Parmi les quatre sections proposées (art et philosophie, art et industrie, art et technologie, art et politique), on retiendra celle consacrée au célèbre physicien et homme de lettres Hans Chritian Ørsted (1777-1851), découvreur de l’électromagnétisme, en 1820, mais également auteur d’un étonnant recueil philosophique justement intitulé L’Âme dans la Nature. Ce « manifeste » du romantisme marqua profondément de très nombreux artistes tels que le peintre C. W. Eckersberg, professeur à l’Académie royale des Beaux-Arts. En effet, Eckersberg démontra en pratique les principes fondamentaux exposés dans les écrits et les conférences du savant, notamment celui du rapport idéal entre l’art et le monde réel. L’interprétation la plus étonnante sera obtenue dans les descriptions extrêmement minutieuses de portraits introspectifs et surtout de subtils paysages marins. Par exemple, dans Le Vaisseau de ligne russe Azov, 1828, l’artiste adopta une nouvelle approche, rigoureusement scientifique : il s’aida de plans et de relevés de vaisseaux de lignes, d’études sur les calculs de perspectives afin de pouvoir indiquer précisément la position exacte des navires sur l’eau, mais également de son journal météorologique. Ce rapport si spécifique avec la nature, sensible et scrupuleux à la fois, révélera enfin au grand jour « l’âme » danoise, empreinte autant d’absolu que de flegme.

COPENHAGUE, Nationalmuseet, jusqu’au 21 janvier.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°520 du 1 octobre 2000, avec le titre suivant : Au pays de Kierkegaard

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque