Musée Jacquemart-André Jusqu’au 1er août 2010

Arriba España !

Par Dominique Vergnon · L'ŒIL

Le 26 avril 2010 - 295 mots

À l’écart pendant des siècles des courants esthétiques majeurs qui irriguaient le reste de l’Europe alors que sa politique et son commerce y prenaient une part active, l’Espagne a su pourtant s’ouvrir aux influences étrangères, italiennes et flamandes d’abord, françaises ensuite.

Si leurs racines restaient avant tout andalouses, catalanes ou aragonaises, les peintres espagnols, quels que soient leurs sujets, intégrèrent en les adaptant au contexte local les apports extérieurs ; sans jamais pour autant perdre la source première de leur inspiration née d’une culture propre à une terre où « l’humanité est aspirée par le ciel ». Les fusions habilement opérées maintenaient ainsi l’identité nationale des discours picturaux et proposaient un équilibre subtil entre l’appartenance fidèle à la tradition et l’assimilation de concepts venus d’ailleurs.

Du ténébrisme que Ribera renouvelle au costumbrisme que Joaquín Sorolla fait irradier, des minutieuses restitutions de la vie de cour de l’école madrilène aux prodigieuses inventions de Dalí, du Baptiste adolescent de Murillo au Nu étendu sur un lit de Picasso, l’éventail pictural est déployé. C’est l’ensemble du vocabulaire des signes proprement espagnols que cette exposition invite à épeler. Le Greco et Salvador Dalí cadrent l’étendue non seulement historique mais aussi esthétique de la collection Pérez Simón, présentée pour la première fois en France. Entre eux, brillent d’autres étoiles : Ribera, Goya, Miró, Juan Gris, Tapiés.

Une date charnière à retenir : 1819, année de la création du Prado. Dorénavant, la peinture espagnole va annexer de nouveaux espaces. Aux clartés triomphantes du passé se sont ajoutés les feux allumés par la modernité. Au visiteur de baliser son itinéraire par des haltes qui seront découvertes ou révisions.

« Du Greco à DalÁ­ », musée Jacquemart-André, 158, boulevard Haussmann, Paris VIIIe, tél. 01 45 62 11 59, www.musee-jacquemart-andre.com, jusqu’au 1er août 2010.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°624 du 1 mai 2010, avec le titre suivant : Arriba España !

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque