Vendredi 20 septembre 2019

Antonello de Messine au Mart

Par LeJournaldesArts.fr · Le Journal des Arts

Le 2 janvier 2014 - 157 mots

Exposer un artiste comme Antonello de Messine est un exploit pour le Mart, le musée de Rovereto (Italie), à mi-chemin de Milan et Venise.

ROVERETO - Il ne s’agit pas d’une rétrospective mais d’une sorte de bilan, proposé par l’historien de l’art Ferdinando Bologna (88  ans), d’une recherche qui a occupé toute sa vie. Les panneaux reflètent ses spéculations, sans dissimuler les interrogations  : on ne sait rien de certaines périodes de la vie de l’artiste, dont une bonne partie de l’œuvre a été détruite, dans les séismes ou les restaurations abusives. Fidèle à l’enseignement de Roberto Longhi, Bologna peut aller   jusqu’à déduire un hypothétique voyage en Provence d’un soupçon d’influence d’Enguerrand Quarton. Il trace plus facilement des fils vers la peinture flamande et vénitienne, mais aussi du côté de Piero della Francesca. Grâce aux prêts venus de Paris, Rome et Washington, ce maître des volumes qu’était Antonello apparaît comme un magnifique artiste de la beauté idéalisée.

« Antonello da Messina »,

jusqu’au 12 janvier, au Mart, Corso Bettini, 43 , Rovereto (Trentino), Italie, 39 0464 43 88 87, www.mart.trento.it

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°404 du 3 janvier 2014, avec le titre suivant : Antonello de Messine au Mart

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque