Amsterdam, une visite rembranesque

L'ŒIL

Le 1 février 1999

Le carnet d’esquisses sous le bras, l’œil aux aguets, Rembrandt appréciait les longues promenades dans la ville d’Amsterdam et sa campagne d’alentour, source d’inspiration inépuisable pour l’artiste. Le maître restitue en quelques traits l’univers et l’ambiance de ses flâneries ; simplicité et rapidité d’exécution participent de son désir d’authenticité et de son goût pour l’essence même des paysages qu’il traverse. Constituée essentiellement de dessins et d’eaux-fortes, cette exposition nous promène sur les remparts de la ville ou le long des vieilles routes serpentant sur ses digues médiévales.
Une visite guidée par l’un des regards les plus illustres de l’histoire de l’art.

Institut néerlandais, jusqu’au 14 février.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°503 du 1 février 1999, avec le titre suivant : Amsterdam, une visite rembranesque

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque