Alechinsky noir sur blanc

L'ŒIL

Le 19 août 2008

Alors qu’à Paris le Jeu de Paume propose jusqu’au 22 novembre une grande rétrospective de l’œuvre peinte de Pierre Alechinsky (L’Œil n°499), le Cabinet des estampes de Genève, fort d’un généreux don par l’artiste de cent-cinquante planches libres et de soixante-dix gravures, présente les travaux imprimés de l’artiste. Un ensemble noir et blanc qui révèle une facette méconnue de l’œuvre d’Alechinsky dont on retient généralement le lyrisme lié à la couleur, au geste et aux matières fluides. Ici, l’artiste explore l’univers du signe, balançant entre calligraphie et dessin, imaginaire verbal et verve plastique. Avec de grands moments d’humour et de poésie, dans Le Cirque (1948) ou Case par case (1980).

GENÈVE, Cabinet des estampes, 5 novembre-20 décembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°501 du 1 novembre 1998, avec le titre suivant : Alechinsky noir sur blanc

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque