Mercredi 20 novembre 2019

Exposition de tableaux de maître d’un mafieux emprisonné

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 septembre 2013 - 155 mots

REGGIO CALABRIA (ITALIE) [17.09.13] - Un musée de Reggio Calabria, dans le sud de l’Italie expose des tableaux de Dali ou Chirico appartenant à un homme d’affaires lié à la mafia, actuellement en prison.

Une série d’œuvres confisquée à l’italien Gioacchino Campolo, proche de la Ndrangheta, fait l’objet d’une exposition au nouveau musée Magna Grecia à Reggio Calabria intitulée « Arte torna arte, un patrimonio restituito ». Inaugurée le 3 août dernier, elle se poursuit jusqu’à fin décembre.

Après avoir été mises sous séquestre, ces œuvres sont restées trois ans dans les coffres de la Banque d’Italie. Parmi elles, des toiles de peintres réputés comme Dali ou Giorgio de Chirico.

L’homme d’affaires avait fait fortune en truquant des machines à sous de bars et cafés. Condamné en 2011 à 16 ans de réclusion criminelle pour association de malfaiteurs, extorsion de fonds et usure, il possédait plus d’une centaine d’œuvres d’art, du XVIe au XXe siècle.

Légende photo

Musée Archéologique de la Grande Grèce - dit Museo Nazionale della Magna Archeologico Grecia - situé dans la Reggio Calabria - Italie - © Photo Attilios - 2008 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque