28 jan. - 15 avr. 2016

Paris École nationale supérieure des beaux-arts

Portraits dans les collections de l'Ecole des beaux-arts

L’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris dévoile les ressorts du portrait dessiné de la Renaissance au XVIIIe siècle à travers 35 feuilles issues de sa prestigieuse collection d'art graphique.

L’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris puise dans sa superbe collection de dessins anciens pour dresser un petit panorama du portrait dessiné de la fin du XVIe siècle au XVIIIe siècle. L’exposition dévoile 35 feuilles signées par d’illustres artistes européens : Anton van Dyck, Hyacinthe Rigaud, Le Bernin, ou encore Simon Vouet. Parmi les pièces rares et insolites on trouve aussi un autoportrait d’Elisabetta Sirani, artiste femme renommée active à Bologne au XVIIe. La manifestation met en lumière les différentes fonctions du portrait dessiné : croquis, ébauche préparatoire aux estampes, ou œuvre à part entière offerte notamment en gage d’amitié ou pour s’attirer les faveurs d’un potentiel commanditaire.

Nombre d’œuvres : 35
Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

Informations pratiques
ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS

14, rue Bonaparte
75006 Paris
France

Contact
+33 (0)1 47 03 50 72

www.ensba.fr
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque