Mardi 29 septembre 2020

17 sep. - 24 jan. 15-16

Londres Tate Modern

Le monde devient Pop

En 160 œuvres la Tate Modern écrit une nouvelle histoire du Pop art en mettant en lumière l’extraordinaire diffusion planétaire de cette esthétique révolutionnaire.

La Tate Modern crée l’événement et le débat avec son exposition de rentrée. Le musée consacre en effet une vaste exposition au Pop art proposant une nouvelle lecture de ce mouvement esthétique révolutionnaire. La manifestation ne se consacre en effet pas aux acteurs les plus célèbres de ce courant, essentiellement les Américains, mais rend compte au contraire de l’incroyable diffusion planétaire de ce phénomène culturel. Elle établit ainsi une nouvelle cartographie de ce mouvement en explorant des foyers artistiques rarement étudiés sous cet angle ; de l’Amérique latine à l’Asie en passant par l’Europe et le Moyen-Orient. L’exposition s’interroge sur la manière dont les différents pays ont participé au Pop art ; en adhésion ou en réaction à son esthétique et ses valeurs consuméristes et sociétales. Le parcours rassemble 160 œuvres des années 1960 et 1970 dont beaucoup montrées pour la première fois au Royaume-Uni. Il présente entre autres des créations de Kiki Kogelnik, Boris Bucan, Anna María Maiolino, Jana Zelibska ou encore Erró.

Nombre d’œuvres : 160

Informations pratiques
TATE MODERN

Bankside
Londres SE1 9TG
Royaume-Uni

Contact
+44 (0)2 078 878 000

www.tate.org.uk

Articles liés à cet évènement

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque